Du plastique (polypropylène) dans les masques + valorisation par incinération, recyclage et réutilisation

Véronique Michaud : << Ces masques n’étaient pas faits au départ pour être répandus dans toute la population. On a pas de système de recyclage spécifique. Le matériau de ces masques c’est du polypropylène, c’est un matériau qui se recycle très bien. C’est la matériau qui est utilisé pour faire les bouchons de nos bouteilles en plastique PET… Il est aussi utilisé pour faire des couches-culottes et les protections hygiéniques. >>

Elle conseille de les jeter dans sa poubelle de déchets classiques et cite l’exemple de Lausanne où ils sont ensuite incinérés. Ce sont des matériaux qui brulent assez bien et qui ne sont pas toxiques.
On pourrait envisager un système de recyclage mais elle estime que son coût de récupération, de tri et de refonte serait plus élevé que celui qui consiste à le mettre à la poubelle. Cela deviendrait intéressant avec des quantités se chiffrant par tonnes.

Un groupe de travail existe en Suisse qui travaille à une réutilisation des masques par décontamination

Véronique Michaud est Professeure associée à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne – Elle dirige le laboratoire des matériaux composites à haute performance – Elle est spécialiste du polypropylène dont les masques sont composés en partie

Source : www.rts.ch/play/radio/le-point-j/audio/nos-masques-vont-ils-tous-finir-dans-la-nature?id=11335804

Ajouté par : BorisPerchat le 07/06/2020
Ajouter un élément de connaissance →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils